EUROSATORY 2022 — La Brigade en démonstration

La rédac­tion Allo18 —  — Modi­fiée le 22 juin 2022 à 06 h 44 
Pompier avec lance diphasique eteint une voiture.

A la Une ! — Le 27e Mondial de la Défense et de la Sécurité, Eurosatory a fait son grand retour au Parc des Expositions de Villepinte (93), après quatre ans d’absence ! Comme lors des précédentes éditions, la brigade de sapeurs-pompiers de Paris s’y trouvait pour présenter ses nouveaux outils. Retour en images sur cet événement.

Du 13 au 17 juin der­nier, nous avons eu la chance de pou­voir pas­ser à nou­veau les portes de la bâtisse en verre afin de replon­ger dans l’univers de la défense. Lieu de ren­dez-vous et d’échanges grâce à de nom­breuses confé­rences accueillant un grand nombre de délé­ga­tions offi­cielles et d’experts, ce salon vise à pro­mou­voir les sys­tèmes de Défense en Europe et à l’international. Il veut aus­si trou­ver une réponse face aux catas­trophes huma­ni­taires et envi­ron­ne­men­tales liées au cli­mat ou encore à l’industrie. Fort en pro­po­si­tions sur la cyber­sé­cu­ri­té, la robo­tique ter­restre, le brouillage et sur le domaine aéro­nau­tique, le salon compte 1 726 expo­sants ins­crits et venant de 63 pays dif­fé­rents. Ils repré­sentent les acti­vi­tés de l’ingénierie, de la recherche, de la fabri­ca­tion, de la dis­tri­bu­tion, de la for­ma­tion et des ser­vices. Tous concourent aux filières Défense et Sécu­ri­té ter­restres et aéroterrestres.

Sous la ban­nière du minis­tère de l’Intérieur, la Bri­gade, uni­té mili­taire y expo­sait ses capa­ci­tés opé­ra­tion­nelles et d’innovation. On y a décou­vert des motos d’intervention rapide, des robots d’extinction et d’appui aux équipes spé­cia­li­sées mais encore les tout récents sys­tèmes de géo­lo­ca­li­sa­tion. Tout est entiè­re­ment déve­lop­pé en par­te­na­riat avec des indus­triels fran­çais. Une démons­tra­tion de ces équi­pe­ments par la BSPP a été pré­sen­tée dans la zone exté­rieure « Live demonstrations ».

La Bri­gade met le feu à Eurosatory ! 

« Un acci­dent de la cir­cu­la­tion s’est pro­duit sous vos yeux et l’alerte a été trans­mise au 18112 » déclare le pré­sen­ta­teur. Le son d’une sirène au loin nous pré­vient de l’arrivée des ser­vices de secours. Le conduc­teur est incar­cé­ré. Il faut intervenir !

Les sapeurs-pom­piers de Paris arrivent au salon Euro­sa­to­ry à bord d’un véhi­cule de pre­mier secours éva­cua­tion pour sau­ver la vic­time. Quand tout à coup, la voi­ture prend feu. Petit à petit une fumée dense enva­hit les gra­dins plon­geant le spec­ta­teur dans une immer­sion totale du métier de sapeur-pompier. 

Le public se retrouve en alerte tout au long de cette pré­sen­ta­tion des inno­va­tions de la BSPP. L’objectif est de mon­trer que la Bri­gade ne se repose jamais sur ses acquis et innove en per­ma­nence même après plus de deux siècles d’existence. Ces évo­lu­tions vont per­mettre un gain de temps opé­ra­tion­nel et une sécu­ri­té pour les équipes d’intervention. 

Moto d’in­ter­ven­tion rapide

Cette démons­tra­tion dyna­mique donne l’opportunité de décou­vrir en action l’utilisation de la tablette e‑FiBi, les équi­pages moto­cy­clistes, le sys­tème de géo­lo­ca­li­sa­tion indoor, le robot Colos­sus, une ambu­lance de réani­ma­tion qui pour­rait effec­tuer des trans­fu­sions san­guines, ou encore le sys­tème d’extinction dipha­sique. Ce der­nier per­met « d’éteindre les feux en absor­bant mieux la cha­leur émise grâce à un savant mélange entre beau­coup d’air et peu d’eau », indique le présentateur. 

Véri­table moteur des ser­vices d’incendie et de secours, la Bri­gade intro­duit au tra­vers de cette démons­tra­tion de nom­breuses tech­no­lo­gies. Euro­sa­to­ry per­met alors de faire rayon­ner les capa­ci­tés de la Bri­gade et les « ambi­tions qui sont pour­sui­vies en matière d’innovation à l’horizon 2025 – 2030 », conclut le présentateur.

REX : Robot d’ex­tinc­tion Collosus
La brigade de sapeurs-pompiers de Paris en démonstration au salon Eurosatory 2022.
La lance dipha­sique sus­cite beau­coup d’in­té­rêt lors des démonstrations.

Texte : Anne-Julie Constans et Débo­rah Colin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page