ADOSSPP, BSPP, Pompiers de Paris

L’ADOSSPP, qu’est-ce que c’est ?

Dans cet article paru dans Allo Dix-Huit en 2013, Sylvain Ley, le rédacteur en chef de l’époque dresse un portrait de l’association des œuvres sociales des sapeurs-pompiers de Paris (ADOSSPP), qui est toujours pertinent. Découvrons-le.

Fondée le 16 juin 1945 à la suite de la première Nuit du feu organisée au Gaumont Palace, l’ADOSSPP est une association type loi de 1901 reconnue d’utilité publique. Son action fondamentale se définit par l’article 1 de ses statuts : « porter assistance au personnel de la Brigade, en activité ou y ayant servi ». Or, c’est justement cette volonté de « porter assistance » qui régit l’ensemble des faits et gestes de l’association, d’où le caractère éminemment social de cette structure.
« L’ADOSSPP est née d’une grande et belle idée », explique le capitaine Philippe Durieux, secrétaire général adjoint*. « Elle a été créée il y a 68 ans par des sapeurs-pompiers, pour des sapeurs-pompiers. Et c’est toujours d’actualité. » Ainsi, le but de cette association est d’accompagner le soldat du feu actif ou retraité dans son quotidien comme dans toute situation dramatique, en lui apportant des réponses matérielles (aides financières) ou immatérielles (soutien moral).

Un volet social et familial

Le volet social est au cœur de l’activité de l’ADOSSPP. Son objectif est de répondre rapidement à une situation difficile à laquelle peut être confronté un adhérent. Qu’il s’agisse de problèmes financiers, sociaux, de santé ou d’un accident (en ou hors service, et concernant l’adhérent ou un ayant-droit), l’ADOSSPP peut proposer une aide ciblée, en peu de temps. Elle permet également de compléter ce que le dispositif d’assistance classique (assurance, mutuelle) ne prendrait pas en charge. « Nous avons une capacité de réaction que les autres organismes n’ont pas », précise le capitaine Durieux.
« Toute situation dramatique trouvera un écho auprès de l’ADOSSPP, car nous traitons au cas par cas. » Travaillant main dans la main avec les assistantes sociales de la Brigade, l’association permet aussi de financer les besoins exprimés dans les conclusions de ces dernières. Et tout cela se réalise de manière anonyme, les commissions de l’ADOSSPP traitant les dossiers sans connaître le nom de la personne qui est dans le besoin.
Le second volet dont s’occupe l’ADOSSPP est familial. En effet, cette dernière propose de nombreux séjours à coûts réduits pour les sapeurs-pompiers et leur famille directe, des prestations de haut niveau dans les établissements qui lui appartiennent, des places de spectacles à des prix attractifs, etc. Loin d’être un comité d’entreprise, ces prestations ont pour objectif de permettre au sapeur-pompier de s’épanouir hors de son milieu professionnel. Les conditions de travail d’un soldat du feu de la capitale sont difficiles et exigeantes, demandant une disponibilité extrême. Afin qu’il puisse donner le meilleur de lui-même en service, l’ADOSSPP considère qu’il doit pouvoir accéder à une certaine quiétude quand il ne travaille pas ; d’où les prestations qu’elle propose, permettant un accès à la culture, aux loisirs pour les enfants, au regroupement familial, aux vacances pour des foyers aux revenus limités, etc.
« Faire en sorte qu’un enfant puisse partir en vacances est une aide à la parentalité », précise le capitaine Durieux.

Une implication de tous

L’ADOSSPP est une association regroupant plus de 13 000 adhérents. Vingt-quatre d’entre eux sont élus au conseil d’administration (CA). Chaque adhérent dispose d’une voix, qu’il peut exprimer lors de l’assemblée générale annuelle, et ainsi élire les membres du CA – voire se présenter – pour décider de la politique générale de l’ADOSSPP. Comme pour chaque association de ce type, le moindre euro dépensé a été voté par le conseil d’administration, d’où l’importance pour les sapeurs-pompiers adhérents de s’impliquer lors de l’assemblée générale.
Pourquoi ? Tout simplement parce que l’ADOSSPP ne vit que parce que les soldats du feu proposent à l’offrande de la population défendue, chaque année, des calendriers. L’ensemble des dons qui sont faits à cette occasion par la population revient à l’association, qui peut ainsi financer les aides présentées préalablement. Dès lors, en participant à l’assemblée générale de l’ADOSSPP, tout adhérent peut voter l’utilisation des sommes qui ont été perçues lors de l’offrande des calendriers. L’association pour le développement des œuvres sociales des sapeurs-pompiers de Paris est donc une structure indissociable de la BSPP, et le fait d’y adhérer est un acte complémentaire à l’engagement de soldat du feu. Parce que ses objectifs reposent sur des valeurs d’altruisme, de solidarité, d’entraide et de désintéressement, elle ressemble à ses adhérents. Ainsi, si la population peut compter sur ses sapeurs-pompiers, les sapeurs-pompiers peuvent, eux, compter sur l’ADOSSPP.
Sylvain Ley (juillet 2013)

* En 2018, Monsieur Philippe Durieux est directeur général de l’ADOSSPP

allo18

ADHÉREZ À NOTRE NEWSLETTER...

 

Ou téléchargez l’application « Allo 18 » !

allo Dix-Huit sur le playstoreallo Dix-Huit sur appleStore

Merci

Siège social : ALLO DIX-HUIT 9 square Watteau 92400 Courbevoie - ©ADOSSPP - Créateur du site : Fabien Picard