PERSPECTIVES – La Fabrique digitale : la boîte à applis

Au centre de tout projet innovant, la maîtrise de l’outil numérique est le nerf de la guerre. Pour être réactive en la matière, la Brigade met en place une Fabrique digitale. Un moyen d’optimiser les compétences en interne et de les fédérer pour la réalisation d’outils proches de l’utilisateur. Nous vous expliquons comment ça marche en sept questions chrono.

EN QUOI CONSISTE LA FABRIQUE DIGITALE ?

Mettre en place, autour d’une plateforme technique, une communauté agile et collaborative de citoyens développeurs (CD), des personnes ayant des appétences pour les systèmes d’information et de communication (SIC), pour concrétiser les idées.

QUEL EST LE BUT DE CETTE FABRIQUE DIGITALE ?

Créer des applis web et mobile BSPP, en partenariat avec les différentes spécialités, pour répondre à leurs besoins, car les CD sont des gens des métiers concernés (ops ou autres).

COMMENT SE CONSTRUIT-ELLE ?

La Fabrique digitale développera des applications en adaptant des méthodes qu’on retrouve dans les startups afin de mettre rapidement entre les mains des utilisateurs une application et vérifier qu’elle répond bien au besoin. L’idée est qu’entre un et quatre mois (en fonction de la complexité de l’application) on puisse fournir un produit minimum viable (MVP).

Le MVP permet de valider rapidement des hypothèses, ce qui offre la possibilité de réorienter le produit très tôt dans sa conception. L’avantage est de le faire correspondre plus rapidement aux attentes du métier.

QUEL EST SON FONCTIONNEMENT ?

Discussions, partage des connaissances et des ressources sont les maîtres-mots de cette communauté.

Le noyau dur de la communauté doit entretenir la communication entre tous les CD, mais également définir les règles et les bonnes pratiques, aider les CD en leur fournissant des composants déjà développés et réutilisables ainsi qu’un panel de services.

La section développement du BCNUM fonctionnera en équipes pour développer les applications les plus complexes et en appui des CD dans leurs propres applis et pour leur formation. Une fois par an, un Hackathon (un défi à relever par équipe) sera organisé.

COMBIEN DE PERSONNES LA COMPOSENT ?

Dans un premier temps, la communauté sera restreinte à quelques personnes afin de mettre en place et valider son fonctionnement. Ensuite, une plus grande ouverture sera possible.

Y A-T-IL DES INTERVENANTS EXTÉRIEURS ?

Non. Il faut juste établir une solution commune de développement sur une plateforme « low code ».

AU TOP DANS COMBIEN DE TEMPS ?

La mise en place de la plateforme et la réalisation d’au moins deux MVP sont prévues pour la fin de l’année 2020. En 2021, un RETEX sera fait sur les deux produits et sur le fonctionnement de la communauté. Élargissement de cette dernière. À l’horizon 2022, le fonctionnement maximum, à la

PLAN DE TRANSFORMATION NUMÉRIQUE (PTN) : QUEL ENJEU POUR LA BRIGADE ?

La Fabrique digitale est un des éléments d’un programme plus global visant à améliorer les SIC à la Brigade.

Outre cette plateforme de développement, trois autres domaines vont bénéficier de cette mutation. Sur intervention, l’effort va consister à rendre plus accessible un nombre accru de données qui facilitent la décision et améliorent ainsi l’action. Autre enjeu : adapter l’environnement de l’utilisateur de SIC à ses contraintes ou ses besoins métiers. Enfin, un effort va être entrepris pour favoriser la mobilité et le travail à distance en rendant compatibles les systèmes Brigade avec le environnements domestiques. L’enjeu de cette transformation numérique est de permettre à la BSPP d’être plus performante dans un environnement de plus en plus numérisé, tant au niveau opérationnel que dans les fonctions supports.

PARLEZ-VOUS NUMÉRIQUE?

Un lexique élémentaire des principaux termes employés au sein d’une Fabrique digitale. De quoi briller (pas très longtemps) au milieu d’un gang de développeurs.

 Plateforme low-code : une plateforme de développement low-code/no-code (LCNC) est un environnement de développement intégré (integrated development environment -IDE) dans lequel des développeurs citoyens peuvent ajouter des composants d’application par glisser-déposeret les connecter entre eux pour créer une application mobile ou Web.

Citizen developper ou citoyen développeur (CD) : développeur informatique “amateur” qui crée ou programme des applications avec les moyens techniques mis à sa disposition sur des plateformes collaboratives.

ShadowIT : terme fréquemment utilisé pour désigner des systèmes d’informations et de communication réalisés et mis en œuvre au sein d’organisations sans approbation de la direction des systèmes d’information.

Système d’informations et de communication (SIC) : un système d’informations peut être défini comme un ensemble de ressources (personnel, logiciels, processus, données, matériels, équipements informatiques et de télécommunication, etc.) permettant la collecte, le stockage, la structuration, la modélisation, la gestion, la manipulation, l’analyse, le transport, l’échange et la diffusion des informations (textes, images, sons, vidéo, etc.) au sein d’une organisation.

Minimum viable product ou produit minimum viable (MVP) : stratégie de développement de produit, utilisée pour de rapides et quantitatifs tests de mise sur le marché d’un produit ou d’une fonctionnalité.

Méthode « agile » : les méthodes agiles prônent quatre valeurs fondamentales. Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils ; des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive ; la collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle ; l’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan.

CRÉDITS

Textes : Harry Couvin

Photos : DR

Sed vel, fringilla nunc leo nec
allo18

ADHÉREZ À NOTRE NEWSLETTER...

 

Ou téléchargez l’application « Allo 18 » !

allo Dix-Huit sur le playstoreallo Dix-Huit sur appleStore

Merci

Siège social : ALLO DIX-HUIT 9 square Watteau 92400 Courbevoie - ©ADOSSPP - Créateur du site : Fabien Picard