Retour d’inter — Deux morts, deux personnes en urgence absolue et deux autres blessées légèrement. Le bilan de cet incendie qui s’est déclaré en pleine nuit au centre de la capitale aurait pu être bien plus grave sans l’arrivée rapide des secours et les sauvetages effectués dans une urgence bien maîtrisée.

CNE Flo­rian Loin­tier —  — Modi­fiée le 4 mai 2021 à 03 h 58 
1 Par­tages

Au cours d’une nuit par­ti­cu­liè­re­ment froide, les sol­dats du feu de la bri­gade de sapeurs-pom­piers de Paris sont appe­lés, ce jeu­di 11 février 2021, pour un violent incen­die dans le XIe arron­dis­se­ment. Très vite, les pre­miers engins se pré­sentent. Le pre­mier chef d’agrès constate le déve­lop­pe­ment impor­tant du feu, situé au cin­quième étage. Il repère une per­sonne à une fenêtre déjà embra­sée. Il fait déployer sans délai l’échelle pivo­tante auto­ma­tique. Un pre­mier sau­ve­tage est effec­tué in extremis.

Dans le même temps, une seconde per­sonne, pré­sente dans l’appartement de près de 100 m² désor­mais entiè­re­ment en flamme, s’échappe d’elle-même par les escaliers.

Lors de sa pre­mière recon­nais­sance, le pre­mier chef d’agrès constate un volume très impor­tant de fumées sur les deux der­niers étages. Il fait pro­cé­der à l’ouverture d’une fenêtre et à la recon­nais­sance immé­diate du der­nier étage. Il y découvre quatre per­sonnes inani­mées. Les quatre sau­ve­tages sont immé­diats et les per­sonnes sont por­tées en urgence jusqu’au poste médi­cal avancé.

De nom­breux ren­forts sont dépê­chés sur place pour effec­tuer simul­ta­né­ment les actions de sau­ve­tages, de recon­nais­sances et d’extinction du sinistre.

Mal­gré les manœuvres de réani­ma­tion et l’acharnement des sapeurs-pom­piers sur place ain­si que des équipes médi­cales, le bilan est lourd : deux per­sonnes décèdent, deux autres sont gra­ve­ment bles­sées (pro­nos­tic vital enga­gé). Les deux pre­mières per­sonnes sont quant à elles bles­sées plus légèrement.

Le feu sera éteint en une heure envi­ron mais les opé­ra­tions de déblai et de dégar­nis­sage seront de longue durée.

Une enquête est confiée au labo­ra­toire cen­trale de la pré­fec­ture de police afin de déter­mi­ner les causes et cir­cons­tances de l’incendie.

Prévention

Nous vous rap­pe­lons la conduite à tenir en cas d’incendie dans un immeuble d’habitation :

Retour haut de page